Jésus savait-il écrire? (2/2)

Les phrases comme « laissez venir à moi les petits enfants », quel sens doit-on entendre avec la découverte dans l’Eglise catholique de tous ces pédophiles que les Evêques, Archevêques voire même le Pape ont caché pendant des siècles ? L’Eglise met ca de la bouche du Christ. Il faut savoir que à cette époque très peu de personnes savaient écrire et plus particulièrement les scribes, la population comme les Apôtres et même Marie, Joseph et Jésus ne faisaient pas partie de ce monde intellectuel (2/2).

Poursuivons notre volet à la deuxième partie de cette question. Nous ne comprenons pas très bien ce que la proportion de personnes sachant écrire vient faire à propos de l’authenticité des paroles du Christ dans les Evangiles : ni l’Eglise, ni aucun bibliste n’a jamais prétendu que c’est Lui qui les a écrites. Ce n’est pas pour rien que chaque Evangile est réputé écrit par d’autres personnes, Mathieu, Marc, Luc et Jean. La question est de savoir si c’est Lui qui les a dites.

Ensuite, les textes nous disent que Jésus savait lire, puisqu’on le voit le faire dans à la synagogue, par exemple en Lc 4, 17. Donc il savait vraisemblablement aussi écrire. C’est l’avis de l’exégèse la plus récente, avec des auteurs comme J. P. Meier, auteur d’ Un certain juif Jésus, de Benoît XVI et son Jésus de Nazareth, ou de Robert Hutchinson, avec son Enquête sur le Jésus historique. Jésus était artisan charpentier. Il travaillait donc sur des chantiers et devait suffisamment écrire pour passer des contrats commerciaux, établir des factures, tenir une comptabilité etc… Même rudimentaires.

De même, Joseph lisait aussi l’Ecriture, puisqu’il avait du être capable de la lire à sa Bar-Mitzvah, et, comme Jésus après lui, avait aussi les connaissances minimales pour son activité de charpentier. Peut-être que Marie aussi. Les femmes étaient clairement moins instruites que les hommes mais certaines pouvaient lire des passages de la Bible.

S’agissant des Apôtres, de la même façon, tous sont juifs et sont donc capables de lire un minimum. En outre, ils viennent de différents milieux. Philippe et André ont des noms grecs, preuve d’une origine d’un milieu « multiculturel », et donc éduqué à la culture grecque. Mathieu est collecteur d’impôts, ce qui demande un niveau d’instruction déjà assez poussé. Le disciple que Jésus aimait dans l’Evangile de Jean est « connu du grand-prêtre » (Jn 18, 15). Comment était-il connu ? Parce qu’il était plus ou moins partie prenante de la caste sacerdotale ? Certains chercheurs signalent que « Zébédée » est un nom venant d’une famille de prêtres. Or, Zébédée est le père de Jean, que la Tradition assimile au disciple que Jésus aimait de l’Evangile de Jean, où ce dernier ne se nommerait pas lui-même. Donc on ne peut affirmer que tous les Apôtres ne font pas partie « de ce milieu intellectuel », il y a même des indices du contraire. Pas plus qu’on ne peut affirmer que Jésus et sa famille ne savaient pas écrire.

Cela sans même parler de St Paul qui détaille la solidité de sa formation et de sa triple culture juive, grecque et latine.

Jésus savait-il écrire? (2/2)
5 (100%) 5 votes