Jésus est-il né à Bethléem?

Jésus est-il né à Bethléem ?

Avec les débuts de l’exégèse, surtout en milieu protestant au XIXe s., les Evangiles ont été analysés comme des documents provenant de sources différentes mais qui se recoupent parfois. L’Evangile de Marc serait le plus ancien et alimenterait ceux de Mathieu et Luc (celui de Jean a des sources très différentes). Une autre source dont on n’a pas retrouvé le texte, la source Q (pour Quelle, source en allemand) expliquerait les rajouts de Mt et Lc au texte de Mc. Chaque Evangile répond à un projet théologique différent, s’adresse à des communautés différentes et va donc mettre l’accent sur des aspects différents.
Il en découlé une tendance, très forte dans l’école dite « historico-critique », à rechercher tout ce qui freine l’accès à la réalité historique des faits. Dans cette ligne, les récits de l’enfance de Mathieu et Luc sont systématiquement considérés comme non historiques : en particulier, ils ne sont pas présents dans Mc, et paraissent donc des rajouts a posteriori. Dans cette approche, Jésus ne serait donc pas né à Bethléem, le récit du recensement n’étant pas documenté par ailleurs historiquement et on ne voit pas pourquoi des gens habitant Nazareth iraient accoucher à Bethléem. Pour ces exégètes, la naissance de Jésus à Bethléem n’est écrite que pour accomplir les prophéties de la naissance du Messie dans cette ville et ancrer Jésus dans une lignée davidique.

Ceci dit, l’exégèse plus récente s’appuie plutôt sur ce que le texte nous dit, sa narrativité, et le message qu’il veut faire passer. La méthode historico-critique a été vivement contestée car, à ce titre, tout peut être contesté. Si Jésus n’est pas né à Bethléem, où est-il né ? Le plus probable serait dans sa ville de Nazareth. Mais pourquoi Jésus serait né à Nazareth, ville inconnue dans l’Ancien Testament ? L’Evangile de Marc nous dit qu’il y habite adulte mais quelles preuves historiques en avons-nous ? Elles proviennent souvent, soit des Evangiles eux-mêmes, soit de sources indirectes qui ne répèteraient que ce que disent les chrétiens. Et, habiterait-il Nazareth, rien ne prouve que ses parents y aient toujours vécu. Joseph étant charpentier, il a pu suivre des chantiers dans d’autres lieux avec sa famille, comme la construction de Sephoris, grande ville de Galilée.

La contestation de la naissance de Jésus à Bethléem induit donc une cascade de contestations, et même de contestations de la contestation, irréfutables car sans preuves contraires.

Il convient donc d’être prudent avant de réfuter l’Ecriture. Ainsi, des thèses archéologiques et exégétiques ont été jusqu’à nier l’existence de David et Salomon, considérés comme des personnages « mythiques »… Jusqu’à ce qu’une stèle portant le nom de David et datant du Xe siècle av. J.-C. soit découverte !

Donc, en résumé, nous avons deux textes qui indiquent que Jésus est né à Bethléem (peut-être issus d’une même source mais même la thèse de la source Q est contestée par certains chercheurs aujourd’hui)… Et zéro autre preuve positive qu’il soit né ailleurs. Sauf à produire son extrait de naissance dans une autre ville, rien ne permet de fonder un lieu de naissance autre que Bethléem. Il est donc bien possible que Jésus soit né à Bethléem et il est raisonnable de le croire.

Jésus est-il né à Bethléem?
Notez cet article