Inclination et génuflexion

Si on fait une génuflexion devant le tabernacle et une inclinaison devant l’autel, que devrait-on faire lorsque le tabernacle est derrière l’autel durant la messe ? Ou plus largement : quelles sont les règles de l’étiquette à appliquer dans une église ?

Tout d’abord, l’Eglise catholique n’étant ni la cour de Versailles, ni celle de Buckingham Palace, on n’y applique pas de règles d’ « étiquette ». On y célèbre une Sainte Liturgie en fonction d’un rituel élaboré à travers les siècles en conformité avec l’Ecriture et à la Tradition de l’Eglise.

Pour répondre directement à la question, de fait, nous pensons qu’il ne conviendrait pas de faire une inclination et une génuflexion dans ce cas-là, quoique rien ne l’empêche. Comme l’inclination devant le tabernacle est un geste de dévotion tout à fait approprié, le lecteur peut se sentir libre de faire soit l’un, soit l’autre. Un peu de discernement peut être utile dans ce cas.

Inclination et génuflexion
4.3 (86.67%) 9 votes