Idolâtrie et images

Je voudrais avoir une réponse avec le fait d’être en idolâtrie avec exode 20:3-5 car vos articles je ne les trouve pas assez complet et n’êtes vous pas en contradiction quand vous dîtes : “Personne ne se “prosterne” devant les images de la Vierge Marie et, si certains le font, c’est un abus. … Et pour cela, c’est une aide à la prière d’avoir une image de la personne, que ce soit Marie ou un saint.

Cette question commente notre article Prosternation devant une icône – Réponses catholiques (reponses-catholiques.fr). Rappelons les versets de l’Exode en question. « Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.  Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent. »

Où est la contradiction ? Il n’est nulle part question d’avoir d’autres dieux que Dieu. Quant au fait de faire des images, notre article Est-ce idolâtre de prier devant une image ? – Réponses catholiques (reponses-catholiques.fr) y répond. A partir du moment où le Christ s’est incarné, Il a une image. Il s’est donné à voir. Les saints sont des personnes en chair et en os, ils ont donc aussi une image… Et même une photo ou une vidéo pour les plus récents.

Ensuite, le christianisme n’a jamais refusé la représentation des images, il y en avait déjà dans les catacombes et les tombes des martyrs dès les débuts du christianisme. D’où l’éclosion des merveilles de l’art sacré des cathédrales, des vitraux, des enluminures etc. Un chrétien n’est pas un taliban qui tire au canon sur des sculptures.

La synthèse de ces deux points est que pouvoir représenter le Christ ou les saints, qui sont représentables, a été acté lors de la querelle des iconoclastes et au VIIe Concile œcuménique de Nicée en 787. C’est tout simplement hérétique de dire le contraire.

L’art sacré est une aide à la prière et à l’élévation de l’âme. Prier devant une statue de la Vierge, ce n’est pas pareil que se prosterner devant. Encore une fois, il n’y a pas de contradiction mais manifestement une grande confusion dans l’interprétation que certains donnent à cette forme de piété.

Répondre