Frères dans le christianisme

Les Apôtres reçoivent l'Esprit-Saint, source de notre charité mutuelle

Question: Dans certaines religions, les fidèles s’appelle régulièrement entre eux sous l’appellation de frère ou de sœur. Dans les courants chrétiens, il est rare de voir cela. Par ailleurs, en lisant les Actes des Apôtres, ainsi que l’enseignement du Christ (Cf. Mt 25), et en observant la réalité du christianisme primitif, on peut voir que les premiers chrétiens s’appelaient frères ou sœurs entre eux, de manière courante. J’aimerais donc savoir pourquoi les chrétiens ne s’appellent pas frères et soeurs dans la vie courante, comme cela est enseigné et comme cela est pratiqué par de nombreux courants religieux, et également pourquoi ces appellations sont réservées seulement aux religieux/religieuses.

 

Ce qui est certain, c’est que nous sommes frères et soeurs (étant enfants du même Père, d’une part, et baptisé dans le même baptême, d’autre part).

Vous avez raison aussi sur le fait que les premiers chrétiens s’appelaient volontiers “frères”.

Si nous ne le pratiquons plus, c’est que nous avons partiellement perdu l’unité de ces premières communautés. Ce qui est, pour une part, inévitable: il est clair que plus d’un milliard de chrétiens ne peuvent pas tout mettre en commun, comme le faisaient les premiers chrétiens autour des Apôtres.

Cela ne nous empêche pas de regarder ces premières communautés (et donc cette fraternité vécue) comme des modèles. D’ailleurs, c’est bien ce que nous dit la vie monastique: un moine, c’est quelqu’un qui cherche à être pleinement fidèle à son baptême. Et cette fidélité comporte, entre autres choses, le fait d’être vraiment frère de ceux qui veulent aussi être pleinement fidèles à son baptême.

Il faut  noter aussi que ce qui est vrai de nos communautés chrétiennes, dans des pays d’ancienne chrétienté, n’est pas forcément vrai dans les pays de mission ou dans les pays où les chrétiens sont violemment persécutés: dans ces cas-là, la foi est souvent plus brûlante et la fraternité, elle aussi, est plus vive.

 

 

Frères dans le christianisme
5 (100%) 1 vote