Fallait-il que Jésus meure?

La Passion-Mort-Résurrection me semble être le triptyque central de notre Foi. Mais aussi le plus mal compris, car le Mystère est trop grand pour pouvoir y entrer pleinement. Je crois que Jésus a compris petit à petit qu’il allait vers sa mort, Il la accueilli pour aller au bout de sa mission : révéler L’amour de Dieu. Mais tellement de gens pensent que tout était planifié par Dieu, puisqu’il FALLAIT que Jésus souffre, meure, et qu’ensuite il ressusciterait. Et la souffrance devient rédemptrice en elle-même alors qu’il est avant tout question d’Amour ! Et si le peuple s’était converti ? Si Jésus n’avait pas été condamné ? FALLAIT-il qu’Il meure pour nous sauver de la mort et du péché ? Parce que s’il le fallait, si cela avait été ”prévu d’avance”, nous sommes devant une contradiction totale avec la Liberté de l’Homme qui est pourtant le don le plus fondamental fait à L’Homme, et sans lequel il n’y a pas d’Amour possible. Je suis intéressée par votre avis sur ce sujet.

Il nous semble que la question doit être prise encore plus en amont. Et si Adam et Eve n’avaient pas désobéi ?

L’articulation plan de Dieu/libre-arbitre de l’homme est compliquée. C’est bien ce qui a donné la rupture avec le protestantisme avec sa doctrine de la prédestination, mais aussi le jansénisme, face au catholicisme qui défend la liberté humaine. Quant à savoir ce que Jésus savait dès le départ ou non, c’est un débat entre théologiens. Cf : Jésus savait-Il ce qu’Il faisait? – Réponses catholiques (reponses-catholiques.fr)

Donc oui, le Peuple pouvait se convertir mais compte-tenu du péché humain depuis Adam, il y avait quand même peu de chances. Le plus élémentaire discernement permet de le comprendre. Tout comme les prophètes de l’Ancien Testament sont loin d’être toujours écoutés… Mais le sont de temps en temps. Bref, le Seigneur essaye toujours.

Une fois constaté que dans sa liberté, le Peuple rejette le Christ, il n’y avait alors plus que la solution de sa mort et sa résurrection pour que le Salut advienne. C’est pourquoi on peut dire qu’ « il fallait » qu’Il meure. Spéculer sur ce qui se serait passé si le Peuple s’était converti ne mène pas à grand-chose et n’ancre pas dans la réalité. C’est arrivé, c’est tout.

Notons que la conversion arrive pour certains, plus tard, que ce soit dans l’Ancien Testament ou avec les premiers chrétiens. Les tentatives de Dieu pour nous sauver ne sont, par conséquent, pas vaines. Elles prennent du temps.

4.5/5 - (2 votes)

Commentaires

  1. There’s something to it. Now everything is clear, thank you for your help in this matter.
    China and France have expressed non-fulfilment with the novel defense contract between the United States, the Combined Sphere of influence and Australia – although also in behalf of personal reasons. Beijing in effect wants to join the Asia-Pacific Employment Pact.
    More info here website

Répondre