Existence de Dieu et raison humaine

vatican I

Le concile Vatican I

Question: Est-il vrai que Vatican I a affirmé que l’existence de Dieu était accessible à la simple raison, sans l’aide de la Révélation?

Le Concile de Vatican I s’est déroulé dans un contexte de confrontation parfois aigüe entre l’Eglise catholique et les différentes idéologies issues des Lumières, déistes, athées ou positivistes. La Constitution Dei Filius de 1870 permet à l’Eglise de réaffirmer son enseignement depuis les débuts du christianisme : il n’y a pas d’opposition entre foi et raison. Comme le rappelle la devise de notre site, la Bible nous invite déjà à appuyer notre foi sur la raison : “Soyez toujours prêts à rendre compte de l’espérance qui est en vous” (1P 3, 15). Il en résulte que tout homme raisonnable qui n’a pas eu accès à la Révélation :

  • Peut concevoir et comprendre l’existence de Dieu et même en déterminer les attributs. C’est à partir de cela que St Paul fait son discours à l’élite intellectuelle d’Athènes en Actes 17;
  • A une conscience et donc une loi morale possible.

Cela est affirmé par des auteurs aussi divers que Clément d’Alexandrie dans ses Stromates, St Augustin dans De l’utilité de croire, St Thomas d’Aquin qui débat Contre les gentils (donc les non juifs et non chrétiens) ou encore le Pape Benoît XVI.

Ceci dit, une personne n’ayant pas accès à la Révélation ne peut tellement en dire plus sur Dieu et certainement pas entrer en relation avec Lui. C’est dans la Bible que Dieu parle, fait alliance avec un groupe humain déterminé et se fait découvrir. Cette personne ne peut qu’en rester « au Dieu des philosophes », que Pascal contraste avec le Dieu de la Bible. Il en résulte que cette connaissance spéculative et abstraite de Dieu ne peut pas ouvrir en soi à un salut.

De même, le fait d’avoir une conscience morale permet d’avoir accès à une éthique. Mais cela ne permet pas d’échapper au péché et à la mort. Il a fallu que Dieu donne sa Loi dans l’Alliance, puis Jésus-Christ pour que nous soyons libérés de la mort et du péché.

La pointe de Dei Filius est donc que tout homme raisonnable et honnête intellectuellement peut comprendre la Révélation chrétienne. Il peut comprendre l’enseignement de l’Eglise et le bien-fondé de son éthique. Cela prépare en un sens les textes de Vatican II qui s’adressent aux chrétiens, bien sûr, mais veulent aussi parler à tout homme de bonne volonté.

Existence de Dieu et raison humaine
5 (100%) 2 votes

Commentaires

  1. Gonzague

    Votre réponse est très exacte et pourtant ce passage de la lettre aux Ephésiens 1, qui dit :
    “16je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, 17afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, 18et qu’il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, 19et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force.”

    on voit bien que ce qui compte, c’est la sagesse, la révelation, le coeur, l’espérance, la gloire, la vertu ! Jamais la raison, jamais l’intelligence humaine, le rationnalisme sec, parlons même pas de la science voire de la technique !! La foi, c’est sagesse, révelation, coeur, espérance, gloire, vertu. La raison, la logique, la science, n’ont rien à faire là-dedans! Ne serait il donc pas plus exacte de dire que la Foi et la Raison évoluent dans des univers compétement différents, qu’il faut abandonner sa logique cartésienne si on veut accéder à la Foi, que la science porte les germes de l’hérésie en elle même, car elle inspire des courants de pensée relativistes, libérales, matérialistes et j’en passe ! En toute conscience, ne serions nous mieux si on brulait les ordinateurs, les voitures, les usines et tout ce qui est mécanique et électronique et qui fait le confort moderne, le “bien-être” qui perd l’âme ??

Les commentaires sont fermés.