Evêques luthériens scandinaves

On parle beaucoup de la validité des ordres des églises orthodoxes, anglicane, gallicane (je ne sais pas ce que c’est) ou vieille-catholique; je pense qu’on assimile aux églises orthodoxes les églises orientales nestorienne et monophysites. en revanche, je n’ai jamais rien vu sur les églises luthériennes scandinaves (…) Contrairement aux anglicans, les luthériens scandinaves croient en la présence réelle, même si ce n’est pas sous la même forme que les catholiques, et bénéficient d’une continuité épiscopale sans rupture (…) Existe-t-il une décision de l’Eglise à leur sujet, analogue à celle qui a frappé les anglicans ?

La question brasse des cas extrêmement différents. Pour ce qui est des églises gallicanes, nous renvoyons à notre article https://www.reponses-catholiques.fr/eglise-gallicane/. Par ailleurs, nous avons largement écourté le texte de la question, qui était un long exposé sur différentes situations, et qui nous a paru bien optimiste quant au luthérianisme et, par jeu de miroir, bien sévère avec les Anglicans. En outre, nous ne comprenons pas la distinction entre les églises luthériennes scandinaves et les autres.

La situation avec les orthodoxes et les églises issues du catholicisme romain n’a rien à voir : ces églises sont schismatiques mais ce n’est pas en termes de foi que les problèmes se posent. Leurs sacrements peuvent être valides à défaut d’être licites, voire licites sous certaines conditions, comme on l’a vu avec le mariage lefebvriste tout récemment ou la reconnaissance des réconciliations administrées par des prêtres lefebvristes depuis l’année de la Miséricorde divine. Si les sacrements orthodoxes ne sont pas licites, c’est surtout faute de réciprocité de la part des évêques orthodoxes plutôt que du point de vue catholique.

Contrairement à ce qu’affirme la question, nous ne partageons pas la foi eucharistique des Luthériens, la transsubstantation et la consubstation n’étant pas la même chose. Il n’est pas permis à un catholique de communier dans une Sainte Cène luthérienne et la réciproque ne l’est pas non plus. Certes, les progrès de l’œcuménisme ont permis une déclaration commune entre catholiques et luthériens faisant avancer l’intercommunion. Mais elle n’est pas réalisée pleinement à ce stade.

Parallèlement, la croyance en la Présence réelle est différente chez les Anglicans selon qu’ils appartiennent à la High Church ou la Low Church. Nous ne sommes pas convaincus que la croyance High Church serait plus éloignée du catholicisme que le luthérianisme.

Pour en revenir aux évêques scandinaves, il y a des évêques catholiques, ou au minimum des vicaires épiscopaux, dans les diocèses de Scandinavie. En outre, l’évêque luthérien(ne) de l’église de Norvège à Oslo est une lesbienne vivant avec une autre femme et élevant un enfant à elles deux. Nous doutons qu’il se trouve beaucoup de personnes autorisées dans l’Eglise catholique pour la considérer comme s’insérant dans la succession apostolique.

Evêques luthériens scandinaves
3.3 (66.67%) 3 votes