Est-il vrai que l’épitre aux Hébreux n’est pas de saint Paul ?

Les exégètes ne sont pas d’accord entre eux sur cette question. Du point de vue stylistique, l’épître aux Hébreux est effectivement assez différente des autres épîtres de saint Paul. Il est donc probable qu’elle n’ait pas été écrite directement par ce dernier. Cependant, il est certain que la doctrine est extrêmement proche de celle de saint Paul. Il semble donc probable que l’épître ait été écrite par un disciple de saint Paul et « validée » par lui. Mais ce n’est pas certain : il est possible que saint Paul ait écrit lui-même cette épître et que la différence de style s’explique simplement par la différence de destinataires (ici, il s’agit d’une lettre aux Hébreux, tandis que les autres épîtres pauliniennes sont adressées à des communautés chrétiennes présentes dans le monde païen et parlant donc beaucoup mieux le grec que l’hébreu). Inversement, il est possible aussi que cette épître ait été écrite par un disciple sans que saint Paul en ait connaissance.

Le vrai problème, c’est que, trop souvent, les exégètes qui contestent que l’épître aux Hébreux soit de saint Paul le font pour amoindrir l’autorité de ce texte – et, notamment, pour écarter la doctrine de cette épître sur le sacerdoce du Christ. Or, ce qui compte, c’est que l’Eglise (l’Eglise de tous les Apôtres, de saint Pierre, de saint Paul, de saint Jean…) a intégré ce texte dans le canon des Ecritures : la doctrine de la lettre aux Hébreux est donc, pour nous, une doctrine révélée par Dieu Lui-même. Quel que soit l’auteur de l’épître, celle-ci a été inspirée par l’Esprit-Saint qui nous enseigne ici la doctrine du sacerdoce et du sacrifice du Christ.

 

NB: on lit parfois que le concile de Trente affirme que l’épître aux Hébreux est de saint Paul. En réalité, je ne crois pas que le concile de Trente réponde à cette question: il fait la liste des livres canoniques que les fidèles doivent croire inspirés (et dont les protestants rejetaient certains). Parmi ces livres, le concile énumère les “14 épîtres de saint Paul”, y compris l’épître aux Hébreux. Cependant, compte tenu du contexte, il semble assez clair que cela signifie simplement que l’épître aux Hébreux est un livre canonique. Cela ne signifie pas nécessairement que le concile de Trente tient saint Paul pour son auteur (à cette époque, la question de l’auteur de l’épître aux Hébreux ne se posait pas).

Est-il vrai que l’épitre aux Hébreux n’est pas de saint Paul ?
3.8 (75%) 4 votes