Est-ce un péché mortel de divorcer?

Le divorce est-il un péché mortel chez celui qui le demande ou l’accepte ?

Pas du tout. D’abord, les termes de la question ne sont pas corrects. Il n’y a pas de divorce pour un mariage sacramentel catholique. Ce qui existe, c’est la séparation de corps, qui peut éventuellement s’accompagner d’un divorce civil. Mais ce n’est pas la même chose.

Ce qui est un péché grave pouvant entrainer une excommunication, c’est l’adultère. Or, lui est assimilé dans l’Enseignement constant de l’Eglise, le remariage d’une personne déjà mariée, fut-elle séparée de corps et divorcée civilement. Comme elle vit avec une autre personne que celle avec qui a elle reçu le Sacrement du mariage, elle est considérée comme adultère.

A moins qu’elle n’ait obtenue une dissolution ou la nullité de son mariage sacramentel, suite à une procédure canonique.