Enfants bruyants (suite)

J’ai plaisir à laisser la parole à une mère de famille qui commente un post précédent : son bon sens et son équilibre m’ont paru épatants.

« Si vous le permettez, j’aurais plaisir à vous faire part de quelques observations.

Dans la paroisse où j’allais, il y a une GARDERIE. Il n’empêche qu’il y avait toujours des enfants agités pendant les offices. On y voit quelquefois des tout-petits de quelques jours, et curieusement, ceux-là on ne les entend pas ! Par contre certains de 2 ans ou plus courent partout en parlant et criant. S’ils savent parler, on peut supposer qu’ils comprennent le langage et qu’il serait possible de leur EXPLIQUER quelques choses !

En cas de pleurs soudains, les parents pourraient envisager de SORTIR le temps que tout se calme.

Un jour : l’une d’entre ces “pestes” se promenait bruyamment dans l’allée centrale, tout en s’installant sur des chaises, (les fidèles étant debout), et lui fouillant dans leurs affaires ! J’étais tellement énervée que je ne pensais plus qu’à cela! M’étant retournée, je voyais sa mère recueillie ne lui disant jamais rien !

Auparavant j’avais plutôt tendance à critiquer les vieux qui ne supportaient ni les enfants, ni le bruit !

Bien sûr, il faut accepter un peu de dérangement de la part des petits. Mais les parents, ne peuvent-ils pas EDUQUER leurs enfants à ne pas faire certaines choses ? Par exemple, s’ils tolèrent que celui-ci se roule sous le banc, ne peuvent-ils lui interdire d’aller partout jusqu’à l’autel ? N’y a-t-il pas à la maison des règles qu’on lui impose, même s’il n’y en a pas beaucoup ?

J’ai l’impression que si un enfant perturbe l’assistance, c’est surtout parce que ses parents l’y autorisent !

C’est très rare qu’un bébé pleure une heure d’affilée sans possibilité de le calmer, parce qu’il est malade par exemple. Madame, si votre enfant pleure, on voit que vous essayer de le calmer, et que vous faites de votre mieux ! Mais quand votre grande fille (4 ans) va arracher les affiches et transporter les bougies comme si elle jouait à la marchande, etc. etc., on est autorisé à penser que vous ne faites pas votre travail d’éducation, et qu’on a éventuellement le droit de le remarquer !

Je vous remercie de m’avoir prêté attention, j’avais besoin de me confier à ce sujet. »

> J’ai un bébé et il est « un peu » bruyant à la messe, que dois-je faire ?

Abbé Hervé Courcelle Labrousse

Enfants bruyants (suite)
Notez cet article