Donner la communion

Est-il permis à un paroissien, sans “mandat” de l’évêque, d’assister le célébrant en distribuant la communion ?

Les ministères de l’Eglise sont exercés habituellement par les ministres ordonnés, ce qu’on appelle le ministère ordinaire. L’évêque peut aussi mandater des ministres extraordinaires pour différentes missions dans la liturgie. Ce mandat peut aussi être fait par délégation au curé d’une paroisse ou une personne ayant elle-même reçu délégation de l’évêque pour cela : responsable liturgie, par exemple.

Le curé ou un responsable de la liturgie, en accord avec lui, peuvent donc choisir des personnes pour distribuer la communion pendant la messe dans ce cadre. Ils veillent à ce que les personnes mandatées soient dans des situations correspondant à la dignité de cette mission et aptes à la faire. Pour le dire autrement, ils ne demandent pas à n’importe qui et connaissent les personnes appelées.

Car la pointe de ce service, c’est qu’un paroissien est donc appelé à le faire et ne doit pas, en règle générale, se proposer lui-même. Il peut toujours se trouver des cas particuliers. Par exemple quand, en plein mois d’août, quand la plupart des paroissiens habituels sont absents, le célébrant ou le responsable liturgie ne voient personne qu’ils connaissent et qui convienne pour cette charge ; et qu’ils demandent par conséquent à une personne consacrée présente, même inhabituelle. Mais, le plus souvent, le prêtre préfère donner la communion seul que d’appeler des personnes dont il n’est pas sûr.

Notez cet article