Don de son corps à la science et funérailles sans corps

Don du corps à la science et funérailles en l’absence de corps ?

Donner son corps à la science, cela revient à donner ses organes. Nous renvoyons à notre article https://www.reponses-catholiques.fr/don-dorganes/ sur ce sujet. Et, évidemment, des funérailles adaptées peuvent avoir lieu en l’absence du corps. Cela se pratique pour les disparus en mer, à la guerre, lors d’une catastrophe naturelle ou pour d’autres raisons, une fois que les délais imposés par la loi civile autorisent à considérer la personne comme décédée.

De même, un cénotaphe, c’est-à-dire un tombeau sans corps, permet d’honorer la mémoire du défunt au cimetière.

Don de son corps à la science et funérailles sans corps
3.8 (75%) 4 votes