Disons-nous que Dieu n’est pas important?

Tout amour vient de Dieu, Dieu est amour, et celui qui ne demeure pas dans l’amour ne connaît pas Dieu. L’hostie est le coeur de Dieu. C’est la source de l’amour. L’eucharistie est la source et le sommet de la vie chrétienne. Vous avez mis le touriste en colère, et pourtant il a raison sur le fond : peut-être votre expression était-elle maladroite ? Vraiment, le Coeur de Dieu n’est pas tout un plat ? Donc Dieu n’est pas important ? Surtout son Coeur ? Surtout son Sacrifice ? Etonnant…

Oui, « Tout amour vient de Dieu, Dieu est amour, et celui qui ne demeure pas dans l’amour ne connaît pas Dieu. » et, comme le dit le Concile de Vatican II, « L’eucharistie est la source et le sommet de la vie chrétienne. » Mais non, le « Touriste » n’a raison, ni sur la forme, ni sur le fond (cf. https://www.reponses-catholiques.fr/faut-il-faire-tout-un-plat-de-ladoration-eucharistique/) Nous avons d’ailleurs été obligé de cesser de publier les commentaires de plus en plus agressifs dont il nous spammait. Quant à cette question-ci, même si elle est beaucoup plus courtoise, elle part sur des concepts théologiques tout aussi erronés. En tous cas, ces commentaires confirment que certains font effectivement tout un plat de l’Adoration eucharistique, de façon erronée et injuste, et nous sommes bien content d’avoir mis les pieds dans ce plat-là.

Car, non, la Sainte Hostie n’est pas le cœur de Dieu. Elle est le Corps du Christ. Ce n’est pas la même chose. On pourrait arguer que le corps contient le cœur mais on ne peut en faire des équivalences exactes. Du coup, les considérations sur les apparitions du Sacré-Cœur, entre autres à Ste Marguerite-Marie, pour justifier l’obligation de l’Adoration eucharistique sont tout aussi confuses que celles à partir des apparitions mariales. D’ailleurs, le Christ est apparu à Ste Marguerite-Marie ailleurs que dans l’hostie consacrée, par exemple sous le noisetier dan le jardin. Idem pour Ste Faustine et, nous l’avons dit, Ste Thérèse d’Avila.

Ensuite, nous défions l’auteur de la question de trouver une seule ligne de notre part laissant entendre que Dieu n’est pas important.

Par ailleurs, le sacrifice de Dieu, le Saint Sacrifice, c’est l’Eucharistie, la messe. Pas l’Adoration eucharistique. Bien sûr, l’Adoration eucharistique découle de la célébration de la messe mais, là encore, il est faux de dire que c’est la même chose et d’en faire une équivalence. Si l’on suit cette logique jusqu’au bout, adorer le St Sacrement pourrait remplacer la messe. Or, l’Eglise nous commande de participer à la messe. Nous défions, là aussi, l’auteur de la question de trouver une seule référence où le Magistère de l’Eglise nous commande de faire une Adoration eucharistique.

En outre, encore une fois, cette espèce d’exclusivisme de l’Adoration eucharistique montre un grand mépris pour les autres formes de prière – encore une fois les spiritualités bénédictine, carmélitaine, ignacienne, pour n’en citer que quelques-unes – et pour ceux qui n’y ont pas accès. Nous avons malheureusement été témoins d’incidents entre certains qui voulaient en imposer dans un cadre qui ne s’y prêtait pas. Et l’auteur de la question croit-il que pour les chrétiens persécutés, emprisonnés, sans prêtres, les martyrs, « Dieu n’est pas important » ?

Le Christ nous demande d’ « adorer en esprit et en vérité » (Jn 4,24), que ce soit sur le Mont Garizim ou au Temple de Jérusalem. Pourtant, la Présence réelle était bien, alors dans le Temple de Jérusalem. A aucun moment Il ne dit à la Samaritaine que sa prière sur le Mont Garizim est sans valeur et qu’il faut aller à Jérusalem. Mais à aucun moment, Il ne dit non plus qu’il n’est pas important d’y aller.

Puissent nos lecteurs adorer le Seigneur dans sa Sainte Hostie avec ferveur s’ils en ont la possibilité. Mais sans rejeter la richesse de la vie spirituelle chrétienne et sans manquer à la plus élémentaire charité pour ceux qui n’y vont pas.

4/5 - (3 votes)

Commentaires

  1. Azarias

    Bonjour a tous : qui a jamais dit que l’adoration était la seule façon de prier ? Vous semblez publier un article pour solder un incident que vous avez vécu directement. Pardon pour vos contradicteurs. Je ne les connais pas. L’unité entre les chrétiens est importante. Après, j’ai vécu des temps d’adoration silencieuse chez les carmes, et des expositions du saint sacrement chez les benedictins. Je ne sais pas s’ils le font en plus de leur règle, en tous cas ils en semblent contents. Et puis je crois que Jésus aime beaucoup ça. Je vais adorer et je crois que le Père me le revaudra. “Mon Dieu je crois, j’adore, j’espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui N’ADORENT PAS et qui ne vous aiment pas”. Comprenez-moi, je témoigne et ne juge personne. Paix aux hommes !

Pingbacks

  1. Le mystère eucharistique est-il tout entier dans la Sainte hostie? - Réponses catholiques
  2. REPONSES A VOS QUESTIONS | paroissesboulay.com

Répondre