Dieu l’a-t-Il dans le baba avec Satan?

C’est à propos du libre-arbitre de l’homme et du Christ en rapport avec la tentation dans le désert et l’histoire de Job, tout le monde saint que Job c’est une histoire, une métaphore racontée par le prophète. Or donc son exemple ne peut être pris en réel tout comme l’histoire du bon samaritain. Au sujet de jean 10, v18, le Christ choisi de donner sa vie à qui il veut effectivement, mais tout en étant charnel comme au jardin de Gethsémani, il n’est quand- même pas idiot au point de choisir de donner sa vie au diable, connaissant les conséquences que ça entraînerait. Dieu le Père par contre dans toute son omniscience savait parfaitement en créant Lucifer qu’il allait commettre le fameux péché d’orgueil qui entraînerait la chute de l’homme qui dans tout ça le pauvre libre-arbitre ou pas, il était déjà mal barré et n’avait pas justement un grand choix malgré son libre-arbitre à l’époque de son innocence et sa crédulité alors que Dieu lui-même savait tout ça donc le grand responsable c’est lui… Faut vraiment être omnipotent et si impotent mentalement pour déchoir une multitude d’anges sataniques sur une planète et créer des innocents sur cette même planète, multitude de loups dans une bergerie avec deux agneaux alors qu’il aurait pu les balancer sur une autre planète les déchéancer, y en a des milliards de planètes et lui il crée un paradis terrestre là où y a danger, alors c’était pas vraiment un paradis alors c’était une illusion, un leurre?? C’était pour planter un décor, créer ce qu’il faut sachant bien que ça ne va pas durer ?? Omniscience de Dieu contre le libre-arbitre d’un homme, c’était perdu d’avance mais l’homme lui, dindon plutôt, dindon de la farce, lui ne savait pas. Donc Lucifer non plus puisque vous l’avez mentionné vous-même, il n’est point omniscient donc il ne sait pas non plus. Qui sait, un jour avant cette fameuse fin du monde, y se pourrait que Satan fasse acte de contrition, se repente et se convertisse au christianisme. Et là Dieu serait bien embêté, parce que tout amour, parce que les myriades d’anges resté avec lui le jugeront s’il ne pardonnait pas au fils prodigue qui revient vers la maison du père, le Christ qui aime tellement les paraboles l’aura dans le baba, ce serait intéressant de connaître le dénouement de cette fable vous ne trouvez pas?? Vivement la saison II .

Cette question rebondit sur notre article https://www.reponses-catholiques.fr/pourquoi-satan-essaie-de-tenter-jesus-au-desert/. La question n’est pas de savoir si Job a existé ou non. La question, pour tout livre de l’Ancien Testament, c’est de savoir ce qu’il nous apprend et s’il dit une vérité sur la vie de l’homme et son rapport à Dieu. Et le Livre de Job, clairement, est une manière de répondre à la question du Mal.

Nous sommes tout à fait d’accord pour dire que Jésus « n’était pas idiot au point de donner sa vie au diable ». Mais nous rencontrons tous les jours des gens qui sont « idiots » à ce point. Et tout homme peut courir ce risque. Ou non. Donc, il n’est le « dindon de la farce » que quand il fait des choix « idiots », que rien ne l’oblige à faire. S’il écoute Dieu – ce qu’Adam n’a pas fait mais ce que le Christ a fait – il n’est pas le « dindon » mais le vainqueur du Mal.

Et, nous le répétons, non, Dieu ne va pas manipuler l’homme et lui imposer ses choix, même si l’homme lui désobéit. Autrement, l’homme ne serait qu’un éternel enfant, voire un pantin, et ne serait pas vraiment libre. Nous avons déjà répondu à une question proche, exprimée aussi en termes crus : https://www.reponses-catholiques.fr/dieu-a-t-il-cree-lhomme-libre/.

Ensuite, la Bible n’est pas un livre science-fiction. Pas de planètes lointaines ou caser les anges déchus. Dans la mentalité des rédacteurs de la Bible, il n’y a que le Ciel et la terre. Donc si les anges déchus sont renvoyés du Ciel, ils ne peuvent aller que sur la terre. Par ailleurs, ce n’est certainement pas Dieu qui serait le plus « embêté » si Satan se repentait. Il l’avait créé pour être bon donc Il ne demandait qu’à ce qu’il le reste. Mais les anges sont libres aussi et, si Satan doit mécaniquement se repentir, c’est qu’il n’est pas vraiment libre. Satan représente le cas-limite de quelqu’un qui refuse Dieu jusqu’au bout.

Celui qui l’a « dans le baba », c’est celui qui n’a pas compris qu’il n’y a pas de saison II. Ou plutôt, que, depuis la Résurrection du Christ, la saison II a déjà commencé parce que le Mal et la mort sont déjà vaincus. C’est ce qu’exprime le livre de l’Apocalypse : le déchainement croissant du Mal n’est qu’un combat d’arrière-garde. Il est déjà moribond.

Dieu l’a-t-Il dans le baba avec Satan?
4.2 (83.33%) 6 votes