Dieu est-Il injuste avec les Chinois? (3/8)

3ème question : Il est plus facile d’être chrétien lorsque l’on est naît dans une famille chrétienne et en plus selon le niveau social, l’enseignement etc . Imaginons un Chinois né dans une famille immensément riche qui ne croît pas en Dieu mais en Krishna par exemple, ses chances d’entrer au Paradis sont quasi nulles car on ne peut entrer au Paradis que par Jésus-Christ et par lui seul et non par ses œuvres. N’était-ce pas injuste ? (3/8)

La théologie catholique a toujours affirmé que des justes existaient parmi les païens, nous héritons cela de l’Ancien Testament où des justes existent : Job n’est pas juif, par exemple. Difficile de penser que ces justes ne seraient pas sauvés.

Le Baptême et la foi au Christ sauvent. Le salut des non-baptisés appartient à la Miséricorde de Dieu et ce n’est pas à nous de dire qui sera sauvé ou non. Cf. notre article https://www.reponses-catholiques.fr/hors-de-leglise-point-de-salut/. Personne n’a le droit de dire que les chances de qui que ce soit d’entrer au Paradis « sont quasi nulles » et de faire la comptabilité de la Miséricorde divine.

Tout aussi fausse aussi est l’affirmation qu’on n’entre pas au Paradis par ses œuvres, comme nous l’avons expliqué dans notre réponse 2/8 https://www.reponses-catholiques.fr/pourquoi-un-pecheur-de-20-ans-va-en-enfer-et-non-un-repenti-de-30-2-8/.

Les propos sur les Chinois et Krishna posent question. Krishna est un avatar de Vishnou dans le panthéon hindou. Pas sûr que beaucoup de Chinois, qui sont plutôt taoïstes, bouddhistes ou confucéens s’ils n’adhèrent pas à l’athéisme marxiste officiel, aient une grande dévotion pour Krishna. Remarquez, c’est leur droit. Mais ni plus, ni moins qu’un Occidental issu d’une famille complètement déchristianisée.

Nous trouvons aussi curieux de passer son temps, outre en condamnant ses frères à l’Enfer, à dire que Dieu est injuste. Que l’auteur de la question s’occupe de ses propres péchés. Comme St Ignace de Loyola invite à le méditer dans ses Exercices spirituels, il verra alors si Dieu est si injuste que cela de tout simplement lui donner la vie.

L’allusion aux jésuites qu’a fondés St Ignace amène à un dernier point. Pour que chaque homme ait le plus de chances d’être sauvé, il faut qu’il rencontre le Christ. A qui n’est-Il pas suffisamment annoncé ? Aux Chinois ? Aux Hindous adorateurs de Krishna ? Sûrement. Mais aussi à nos frères et sœurs déchristianisés dans nos villes, nos campagnes et nos banlieues. Que chacun prenne sa part et aille leur annoncer l’Evangile. C’est ce que nous tentons de faire, à notre façon, sur ce site. Mais passer son temps à les vouer à l’Enfer et à dire que Dieu est injuste ne nous semble pas la méthode la plus pertinente.