Dieu est-il incompétent?

Donner une boîte d’allumettes à un enfant, c’est ce que m’inspire la notion de “libre arbitre” voulue par le Seigneur. Il est difficile de penser que le Père de l’homme n’ait pas eu la clairvoyance nécessaire pour comprendre qu’une telle liberté était vouée à l’échec. Par ailleurs les différents Prophètes avaient annoncé la venue du Christ pour racheter les péchés du monde et son second avènement après la fin des temps.Tout ceci semble montrer que les hommes sont immatures et que les Ecritures avaient prédit cet horrible fiasco. Alors si tout est écrit, pourquoi donner à l’homme l’illusion qu’il est maître de son destin? Puisque le second avènement était programmé, Dieu savait déjà que le sacrifice de son fils n’apporterait pas le résultat escompté. Sans vouloir blasphémer… Cela sent la manipulation à plein nez. J’ai aujourd’hui 50 ans et je vous avoue que les évènements actuels ne consolident pas ma foi. Jusqu’à où peut il tolérer l’intolérable ? Si une personne disparait ,par maladie ou accident ,c’est que Dieu avait d’autre perspectives pour elle… Oui mais que fait il des dommages collatéraux… La tristesse de la famille, des amis, de l’épouse et des enfants…Son silence ne joue pas en sa faveur. Il est dit que pour que dieu nous écoute et que nous puissions entendre sa réponse, il faut lui parler avec le fond du coeur… Croyez vous que les supplications d’une mère qui voit mourir son enfant atteint d’un cancer ne soient pas suffisamment profondes pour espérer, si ce n’est la guérison, au moins une réponse de l’Éternel qui lui permettrait d’apaiser cette terrible angoisse et détresse que génère la perte d’un être cher ?…Je pense qu’il est temps que le seigneur se comporte en bon père et qu’il fasse l’éducation de ses enfants et surtout qu’il les protège quand ils se mettent en danger… Nous avons besoin de lui ici et maintenant…le paradis ce sera pour plus tard peut être…Je me refuse de payer pour la désobéissance d’un seul…Les homme sont tous différents et c’est cette différence qui fait qu’ils sont uniques. Adam était mon” ancêtre”, selon la Bible, et je n’ai pas à subir les conséquences de ses actes…C’est d’une injustice indescriptible de nous punir pour une faute que nous n’avons pas commise….et puis, c’est ma question, est ce que dieu n’aurait pas prémédité cette désobéissance pour que l’homme puisse s’émanciper et vivre son évolution ?

Nous avons fait une réponse à une question approchante, où le rôle de la boite d’allumettes est tenu par un revolver dans l’article « Dieu a-t-il créé l’homme libre ? » : https://www.reponses-catholiques.fr/dieu-a-t-il-cree-lhomme-libre/. Sur la question du deuil de la mère : « L’Eglise et le deuil d’un enfant » ; https://www.reponses-catholiques.fr/leglise-et-le-deuil-dun-enfant/.

Vue la multiplicité des thèmes abordés, nous aurions pu faire une longue réponse très argumentée sur la théodicée, c’est-à-dire la non responsabilité du Dieu dans le mal ; sur le fait qu’Adam étant censé être antérieur aux prophètes, il est normal que ceux-ci annoncent le Salut, puisque la faute est déjà là ; sur le fait que « le salaire du péché, c’est la mort », comme le disent tant le Livre de la Sagesse que St Paul, et qu’elle ne vient donc pas de Dieu ; sur le fait que, quand n’importe quel psy explique que tout homme nait déjà avec des blessures et, par conséquent, il a un comportement tordu dès le départ, dès la vie intra-utérine, tout le monde trouve ça normal mais que quand l’Eglise explique que nous sommes pécheurs, alors là, c’est un scandale et la faute de Dieu etc.

Bref, la vision du lecteur de Dieu est totalement erronée du point de vue de la foi catholique, la condamnation du jansénisme l’a rappelé. En outre, il nous explique que Dieu est un incompétent qui fait mal son boulot et que, lui, lecteur, le ferait beaucoup mieux à sa place. Nous pensons donc que le discours rationnel n’est pas la bonne manière de répondre. Nous nous contenterons alors d’esquisser quelques pistes :

– le lecteur est-il bien si sûr que ça qu’il ne fait que « subir les conséquences des actes d’Adam » ? Est-il certain que, pour paraphraser St Paul, « il fait toujours le bien qu’il veut et jamais le mal qu’il ne veut pas » et qu’il ne paye jamais les conséquences de ses propres actes ?

– Le lecteur a-t-il pensé que le soi-disant silence de Dieu ne vient pas de Dieu mais de son interlocuteur qui n’écoute pas ? Nous lui suggérons de passer une heure en adoration eucharistique devant le St Sacrement. Si ça ne suffit pas, qu’il fasse une retraite en silence, par exemple selon les Exercices spirituels de St Ignace, de 5 jours. Il verra alors si Dieu ne parle pas. Encore faut-il faire l’effort de l’écouter

– Nous lui conseillons de lire des livres de mamans qui ont vécu la maladie ou le handicap lourd de leur enfant, parfois jusqu’au deuil. Parmi les plus connus, citons Tombée du nid de Clotilde Noël et Deux petits pas sur le sable mouillé d’Anne-Dauphine Julliand. Il pourra se rendre compte concrètement si Dieu reste silencieux auprès de parents qui savent de quoi ils parlent. Et    la méditation devant une Pietà lui apportera peut-être des lumières sur le fait que l’enfant mort, c’est Dieu Lui-même

– Qu’il aille passer ses vacances comme volontaire à l’Arche ou auprès de n’importe quelle association qui aide les plus fragiles, afin de prendre sa part de réponse au mal dans le monde et pour travailler à la gloire de Dieu. Ce que Dieu a confié à l’homme au 6e jour de la Création et que le Christ nous commande de faire

– Qu’il fasse oraison pendant au moins une heure au pied de la Croix pour méditer sur ce que Dieu a fait pour nous, jusqu’à mourir pour nous, avant de lui faire la leçon.

Dieu est-il incompétent?
3.8 (76.67%) 6 votes