Dieu complice d’Hitler?

Dans le Credo il est dit Dieu est tout puissant, par ailleurs il est dit que Dieu nous connaissait avant notre naissance Pourquoi il a laissé Hitler venir au monde ? Dans certains récits il est fait de l’intervention divine alors pourquoi les attentats contre Hitler ont échoués. Par Hitler l’Europe a été mise à feu et à sang. Quelles misères incommensurables auraient pu être évitées.  

Un film très intéressant de 1978, Ces garçons qui venaient du Brésil, raconte comment des clones d’Hitler ont été implantés par des nazis dans des familles adoptives censées refléter plus ou moins le même environnement social que celui du jeune Hitler. Arrivés à l’adolescence, ils sont à la fois victimes de la sollicitude encombrante de ces nazis qui veulent reproduire exactement les circonstances de la vie d’Hitler (par exemple en tuant leur père) et de juifs extrémistes qui veulent les éliminer pour ne pas permettre l’émergence d’un nouveau monstre.

Les héros, un juif et une goy, tentent de sauver ces jeunes, innocents des crimes de leur modèle génétique, de cette double menace. Leur point de vue est que ces garçons ne sont pas déterminés par des actes qu’ils n’ont pas commis. La pointe du film est que clone d’Hitler ou non, ils ne sont pas responsables de ses actes et qu’ils sont libres. En cela, le film rejoint la théologie catholique. Dieu a créé Hitler mais le Hitler à qui Il a donné la vie est créé libre de ses actes. Et Dieu n’est pas responsable de ces derniers.

Le catholicisme a en effet toujours rejeté la prédestination comme une hérésie très grave. Qu’elle vienne du protestantisme ou du jansénisme. Même Hitler n’était pas prédestiné à être le criminel qu’il a été et aurait pu faire d’autres choix moraux. Il aurait pu, par exemple, ne pas s’entourer de tous les dignitaires nazis jugés à Nuremberg et qui étaient tous incroyants. Il aurait pu ne pas exiger que tous ceux qui entraient dans la SS doivent apostasier leur christianisme, se coupant ainsi de Dieu. Le livre Un si fragile vernis d’humanité montre la dérive morale du responsable du camp de Birkenau. Ce dernier date sa descente aux enfers de l’abjection de cet acte, en quelque sorte fondateur : le rejet du Christ.

Quant à savoir pourquoi les attentats contre Hitler ont échoué, c’est la question de n’importe quel malheur. Ils arrivent parce que quelqu’un les commet, règle mal la minuterie ou place mal la bombe, qu’un autre téléphone etc… Bref, des actes humains. Il n’y a pas à chercher plus loin, sauf à sombrer dans la pensée magique. Mais cela soulève une autre question que s’est posé le pasteur Dietrich Bonhöffer, fusillé par les nazis : combat-on le mal en commettant des attentats ?

Dieu complice d’Hitler?
3.4 (68.89%) 9 votes