Dies Irae à des funérailles?

Merci pour cette réponse (et pour la note sur la Sybille, que je ne connaissais pas). Cependant, je crois que vous ne répondez pas exactement à la question. Le Dies Irae est utilisé comme séquence de la messe des défunts dans la forme extraordinaire. Peut-on l’employer également dans le même cadre, mais dans la forme ordinaire ?

Cette question rebondit sur notre article « Dies Irae » du 28/6/17 : https://www.reponses-catholiques.fr/dies-irae/. Notre réponse ne va pas beaucoup changer. Il n’y a pas de Dies Irae dans l’Office des défunts de la Liturgie des Heures. Et une messe des défunts n’a pas forcément de séquence.

Certains gestes liturgiques sont incontournables (prière eucharistique, cierge pascal, procession pour honorer le cercueil). Mais les chants, les témoignages, et même les lectures sont assez libres. C’est donc avec ceux avec qui la messe est préparée ou le célébrant que ce point doit être vu. S’ils estiment que ce n’est pas adéquat pour des raisons pastorales – et il y a des chances qu’ils le fassent si la sensibilité ecclésiale ou l’absence de toute sensibilité ecclésiale d’une partie de l’assemblée ne s’y prête pas – ils n’accepteront peut-être pas. Les cas peuvent donc être assez variables. Par conséquent, le lecteur qui voudra avoir une discussion approfondie sur ce point peut consulter le service des funérailles de son diocèse.

Dies Irae à des funérailles?
5 (100%) 1 vote