Credo et Acte de foi

J’aimerais savoir quelles sont les prières de foi. Je n’en connais que deux le Symbole des Apôtres et L’Acte de foi. Je souhaiterais connaître les autres.

Il s’agit de choses différentes. Dans les tous premiers temps de l’Eglise, les Apôtres proclamaient un contenu de foi minimal, qu’on appelle le kérygme (proclamation, prédication, en grec). Il n’est pas formulé tout à fait de la même façon dans différents chapitres des Actes des Apôtres (la première fois en Ac 2, 14-26) mais peut se résumer en un noyau : « Jésus-Christ est mort sur la Croix pour notre salut, Dieu l’a ressuscité des morts ».

De fil en aiguille, l’Eglise a étoffé ce Credo initial. Face à différentes hérésies, elle a du clarifier plusieurs points de doctrine qui ont été résumés dans le Credo appelé Symbole des Apôtres. Les débats doctrinaux continuant, les Conciles de Nicée (325), puis Constantinople (381) ont du davantage expliciter le contenu de la foi. Le Credo appelée Symbole de Nicée-Constantinople résume leurs conclusions. En voici le texte :

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,
créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible,
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :
Il est Dieu, né de Dieu,
lumière, née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu
Engendré non pas créé,
de même nature que le Père ;
et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel;
Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Ecritures, et il monta au ciel;
il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts
et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
il procède du Père et du Fils.
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire;
il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen

Plusieurs autres versions du Credo, ou Confessions de  foi, ont été tentées. L’avantage du Symbole des Apôtres et du Symbole de Nicée-Constantinople, est qu’ils ont été rédigés en conclusion des premiers conciles oecuméniques et qu’ils sont donc reconnus par tous les chrétiens, y compris orthodoxes et protestants. C’est pourquoi ce sont les deux qui sont normalement récités dans l’Eglise catholique.

L’Acte de foi proclame la foi de qui le récite mais sans rentrer dans le détail du contenu. Il se formule ainsi : « Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que tu nous a révélées et que tu nous enseignes par ton Église, parce que tu ne peux ni te tromper ni nous tromper. » Il n’est donc pas à confondre avec le Credo.

Credo et Acte de foi
3 (60%) 2 votes