Consommer de la viande hallal est-il un péché pour les chrétiens?

Depuis quelques jours, une polémique politique (dans laquelle je me garderai bien d’intervenir) sévit en France sur le sujet de l’abattage rituel musulman.

Pour qu’une viande soit comestible pour un musulman, il faut, d’une part, qu’il ne s’agisse pas de viande impure – “haram” en arabe – (comme le porc) et, d’autre part, qu’elle ait été abattue selon les préceptes de la charia.

Je n’ai aucune compétence pour dire si, oui ou non, tout ou partie de la viande consommée en Ile-de-France est hallal, mais quelques lecteurs ont évoqué avec moi la question de la consommation de viande hallal par un chrétien.

J’ai lu récemment, à ce sujet, un article fort intéressant sur le blogue du journaliste catholique Patrice de Plunkett, qui considère qu’il n’y a aucune difficulté pour un chrétien à consommer de la viande hallal. Cet article ne répond malheureusement qu’à un aspect de la question, en citant le fameux passage de saint Paul sur les idolotythes, dont le coeur est ce verset (1 Co VIII,8):

Ce n’est pas un aliment, certes, qui nous rapprochera de Dieu. Si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins ; et si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus.

Par conséquent, consommer de la viande abattue rituellement pour une autre religion ne pose effectivement aucun problème (à condition de ne pas scandaliser, précise saint Paul, et cette condition mérite évidemment d’être appréciée soigneusement et avec charité).

Mais il existe un autre aspect de l’abattage rituel: pour qu’une viande soit hallal, l’abatteur doit verser une taxe à un représentant de la religion coranique apte à certifier que l’abattage a été fait conformément à la charia.

Il va de soi qu’un chrétien en terre musulmane, contraint par la loi à payer cette taxe, ne commet aucun péché. Mais, pour nous, chrétiens d’Occident, si, en toute connaissance de cause et volontairement, nous payons une taxe finançant un culte non chrétien (et même parfois violemment anti-chrétien), il est à craindre que nous commettions un péché (qui pourrait même être, dans les cas les plus extrêmes, un indice d’apostasie).

Bref, mon sentiment personnel sur cette question serait que, si nous ne savons pas la provenance de la viande, nous ne commettons pas de péché en la consommant, mais que si, en connaissance de cause, nous consommons de la viande hallal, finançant ainsi l’islam, nous commettons un péché.

Consommer de la viande hallal est-il un péché pour les chrétiens?
1.6 (31.61%) 31 votes