Confession à distance

Est-ce qu’il est possible de recevoir le sacrement de réconciliation par téléphone ou par Internet?

Le sacrement de réconciliation, après un petit rituel d’introduction (par exemple signe de croix, prière, mention de la date de la dernière confession) se compose de la confession des péchés par le pénitent, mai aussi de sa reconnaissance et sa louange du pardon de Dieu. Après un dialogue avec le prêtre qui lui indique éventuellement une pénitence à accomplir, le pénitent récite (ou non) son acte de contrition. Le prêtre lui impose les mains et prononce la formule de la réconciliation terminée par une doxologie (« au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit).

Depuis plusieurs siècles, l’Eglise catholique exige qu’elle soit auriculaire, c’est-à-dire que le pénitent parle à un prêtre et, sauf exceptions en cas en d’urgence et de danger de mort, individuelle. Cela exclut donc de facto la confession par Internet.

Les théologiens et canonistes ont davantage examiné la possibilité d’une confession par téléphone, avant de répondre négativement. Comme nous venons de le rappeler, le sacrement de réconciliation est une rencontre entre une personne et un prêtre. Les paroles de pardon ne sont pas des formules magiques mais, comme tout sacrement, « le signe visible de la grâce invisible », accompagnées de gestes. Cela n’est pas compatible avec une confession téléphonique. Le lecteur souhaitant en savoir plus peut lire cet article : http://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Se-confesser/Peut-on-se-confesser-au-telephone-ou-par-internet.

Signalons que des arnaques par Internet ont lancé des sites de confession payants. En outre, un téléphone peut être sur écoute ou une boite e-mail piratée, ce qui violerait le secret de la confession.

Ceci dit, parler à un prêtre ou un accompagnateur spirituel par e-mail ou téléphone peut être utile et aider à faire un chemin conduisant à la réconciliation. Mais c’est de l’ordre de la direction spirituelle.

Confession à distance
4 (80%) 1 vote