Complexité d’un mariage catholique-orthodoxe

Suite à votre article sur les mariages entre catholiques et musulmans, et avec les Orthodoxes ?

C’est une question compliquée car il y a un écart entre la théorie et la pratique, pratique qui, en outre, peut varier selon les églises orthodoxes.

Notre article « Mariage interconfessionnel et interreligieux » (https://www.reponses-catholiques.fr/mariage-interconfessionnel-et-interreligieux/) explique dans quelles conditions un ou une catholique peut se marier avec une personne d’une autre confession chrétienne ou une autre religion. Il s’agit d’un mariage à l’église catholique, qui est unique. Il n’y a jamais de mariage dans l’autre église ou l’autre lieu de culte. Si deux mariages ont lieu, le mariage catholique est invalide. Ce mariage n’est pas sacramentel, même si certains diocèses disent le contraire. Mais les conjoints sont bien mariés religieusement au regard de l’Eglise catholique.

Ecartons le cas des autres religions qui ne concernent pas cette question-ci. Dans le cas d’un mariage avec une personne protestante, le conjoint catholique doit demander une dispense de religion mixte. Le mariage est reconnu par l’église protestante du conjoint protestant.

L’Eglise catholique reconnait normalement les sacrements des églises orthodoxes. Par conséquent, elle devrait reconnaitre un mariage dans une église orthodoxe comme valide et sacramentel ou marier (sacramentellement) à l’Eglise catholique les deux conjoints, l’un orthodoxe, l’autre catholique, sans dispense de religion mixte. Le problème est que la réciproque n’est pas souvent vraie. Beaucoup d’églises orthodoxes ne reconnaissent pas les sacrements catholiques. Donc, pour que le conjoint orthodoxe voie son mariage reconnu aussi du côté orthodoxe, il faut aussi demander une dispense de religion mixte pour un mariage à l’église catholique. Finalement, on en arrive au même cas que les Protestants, sauf que le mariage sera sacramentel.

On le voit, le sujet est donc subtil. Le mieux est de consulter les personnes préparant au mariage des deux côtés, d’autant plus que, encore une fois, la réponse peut varier du point de vue orthodoxe.

Complexité d’un mariage catholique-orthodoxe
4.7 (93.33%) 6 votes