Comment redevenir pratiquant?

Je suis chrétien de naissance et crois en Dieu mais non pratiquant. J’aimerais me rapprocher de Dieu et de devenir un catholique pratiquant mais je manque de beaucoup de renseignements notamment quand aller à l’église ? Dois-je me faire intégrer à l’église ? Ou puis je y aller quand bon me semble ? Et surtout quel sont les prières à réciter et combien de fois par jours ?

Tout d’abord, nous rendons grâce à Dieu pour le désir de l’auteur de la question de mieux Le connaitre et Le prions pour qu’Il se manifeste dans sa vie.

Une première manière de répondre est d’ordre ecclésial : où en est la personne en question dans son initiation à la vie chrétienne. Pour commencer, on n’est pas chrétien de naissance, on l’est par son baptême. Ce qui pose une première question : l’auteur de la question est-il bien baptisé (sans doute bébé, d’où le « chrétien de naissance ») et dans quelle confession chrétienne ? Catholique ? Autre ? S’il est catholique, a-t-il été au catéchisme, fait sa Première communion, sa Confirmation ?

Dans la négative, une bonne manière de « devenir un catholique pratiquant » est de s’inscrire à un parcours de préparation à un sacrement : Première communion ou Confirmation. Ca dure quelques mois, une année scolaire environ et permet d’intégrer un groupe de catéchumènes, d’avoir un accompagnateur spirituel, de rencontrer fréquemment le curé de sa paroisse etc. Si l’intéressé n’est pas baptisé du tout, il lui faudra suivre le programme complet de catéchuménat (en général, 2 années scolaires) et s’il est baptisé dans une autre confession chrétienne, il fera une cérémonie d’entrée en Eglise catholique et préparera éventuellement la Première communion et la Confirmation. Le fait de suivre un parcours en groupe est excellent pour un recommençant dans la foi : on peut partager avec d’autres et nouer des liens de fraternité pas toujours simples à créer quand on se pointe anonymement à l’église.

Si les trois sacrements d’initiation chrétienne (Baptême, Première communion, Confirmation) ont déjà été faits, le minimum pour être un catholique pratiquant est d’aller à la messe tous les dimanches. Comme le dit la question, on peut aller « comme bon nous semble » à l’église que l’on veut mais il est bien plus fructueux de se faire connaitre dans une paroisse : soit celle près de chez soi, soit, si l’on a des amis pratiquants, les accompagner dans la leur.

Les curés organisent parfois à la rentrée des pots de bienvenue mais ce n’est pas toujours suffisant pour avoir une vie fraternelle. Le mieux est d’intégrer une activité de la paroisse : un service caritatif (par exemple, des maraudes pour aider les SDF), un groupe de prière, de partage biblique etc. Il est souvent dit qu’un chrétien seul est un chrétien en danger : participer à la vie de la paroisse ou d’un mouvement d’Eglise est le meilleur moyen d’apprécier la dimension communautaire d’une vie de foi et de se soutenir entre frères.

Quelqu’un qui n’a pas pratiqué du tout ou depuis longtemps a intérêt à se former. S’il n’est pas concerné par la préparation à un sacrement, des formations en paroisses de type Parcours Alpha redonnent les bases pour des adultes et, là aussi, permettent une vie chrétienne fraternelle et conviviale avec les autres participants et les animateurs. Pour les jeunes jusqu’à 35 ans, des groupes spécifiques existent.

Ce qui amène à la vie de prière personnelle. Elle sera nourrie par les activités à la paroisse et elle les soutiendra. Le plus simple est de réciter le Notre Père et le Je vous salue Marie tous les jours. La prière minimale est avant de se coucher, ce que les jésuites appellent la Prière d’Alliance selon le plan « Merci, Pardon, S’il te plait » :

  • Pendant quelques minutes, on repasse en revue sa journée, et on rend grâce pour tout ce qui a été bon
  • On voit ensuite les moments difficiles et on demande pardon au Seigneur pour les éventuels manquements qu’on a commis
  • Enfin, on confie la journée du lendemain au Seigneur
  • On termine par un Notre Père, éventuellement un Je vous salue Marie.

C’est le minimum, avec la lecture d’un texte de la Bible chaque jour. Le plus simple est de lire l’Evangile du jour. Quiconque veut progresser dans la vie chrétienne développera d’autres formes de prières : un temps de prière silencieuse quotidienne à partir d’un texte de la Bible pendant au moins 20 min, la récitation du chapelet (environ 30 min mais on peut fractionner les 5 dizaines en le disant dans les transports, en marchant, en faisant la queue quelque part etc), pourquoi pas la récitation des laudes et des vêpres.

Le tout est d’être bien accompagné pour ne pas partir dans tous les sens, en faire trop ou, au contraire, s’attiédir. D’où l’importance de fréquenter un groupe à la paroisse pour être bien conseillé. Il ne faut pas oublier non plus que la Miséricorde du Seigneur passe aussi par le Sacrement de Réconciliation. Il est important de se confesser régulièrement. Au minimum avant les grandes fêtes, encore mieux une fois par mois. Cela permet de grands progrès dans la vie spirituelle.

Enfin, prendre un temps annuel pour faire une retraite, un pèlerinage, marcher sur le Chemin de Compostelle, sont aussi des temps forts qui consolident la vie de foi.

Commentaires

  1. chaboz michel

    Je pense que toutes ces prescriptions sont propres à engendrer la fameuse peur du châtiment après la mort, que l’Eglise entretient d’une manière militaire depuis des siècles.

  2. Christian

    I se rapprocher de Dieu :
    Pour commencer
    Rechercher le cœur a cœur avec Jésus (doux et humble de cœur) qui est l’unique chemin vers le Père, Jésus le Christ , Jésus le Crucifié pour nous, Jésus le Ressuscité, Jésus le Verbe du Père dont les paroles ne passerons pas, Jésus le Sauveur de chacun (« il m’a tant aimé qu’il est mort pour moi »)
    Lui demander la grâce du SAINT ESPRIT (qui est Seigneur et qui donne la vie) qui vous prédisposera a votre avancement.
    II 4 prières à connaitre :
    – « le Notre Père » que Jésus nous a enseigné et qu’il est préférable de dire lentement et en conscience pour en tirer meilleur profit.

    – Le signe de Croix « Au nom du Père du Fils et du Saint Esprit »

    – « Le crédo » (je crois en Dieu) qu’il faut proclamer.

    – La prière par Marie Lc 1: 28-30 Lc1 42 (Dans la foi en la communion des Saints Jn 11 :25-26 )
    Encore avec Marie, Luc 2 : 19 apprendre et méditer les grandes lignes de la vie de Jésus (Mystères du rosaire)
    III
    – Réapprendre les dix commandements
    – S’exercer à pratiquer la charité spirituelle envers votre prochain.
    – lire et méditer les évangiles et se laisser guider,
    – lire la vie des saints et se laisser toucher.
    IV en parallèle
    – Se présenter au prêtre de votre paroisse, pour faire le point sur votre vie et votre désir de rejoindre l’église. Il pourra vous présenter quelqu’un pour vous accompagner dans votre cheminement.
    – Participer aux célébrations et prières de communauté.
    ………………………………

Répondre