Comment réciter le chapelet?

Un ami m’a offert un chapelet, mais je ne sais pas à quoi correspondent les perles de ce chapelet. Pouvez-vous m’éclairer?

Un chapelet commence par une croix: on récite alors le Credo.

Puis, une perle isolée, qui correspond à un Pater.

Puis, trois perles, correspondant à trois Ave.

Viennent ensuite 5 dizaines, ainsi disposées: une perle isolée et 10 réunies, pour un Pater et 10 Ave.

Traditionnellement, ces dizaines sont récitées en méditant un mystère de la vie du Christ ou de Sa Mère:

1) Mystères joyeux (récités lundi et jeudi): Annonciation, Visitation, Nativité, Présentation de Notre-Seigneur au Temple, Recouvrement au Temple.

2) Mystère douloureux (récités mardi et vendredi): Agonie, Flagellation, Couronnement d’épines, Port de la Croix, Mort sur la Croix.

3) Mystères glorieux (récités mercredi, samedi et dimanche): Résurrection, Ascension, Pentecôte, Assomption, Couronnement de Marie au Ciel.

L’ensemble de ces 3 fois 5 mystères forme le Rosaire (qui, parce qu’il contient donc 150 Ave, a parfois été appelé le “Psautier du pauvre”).

Souvent, en méditant un mystère, on demande également à Dieu de nous en donner le fruit (par exemple, la foi pour la méditation de la Résurrection, un plus grand désir du Ciel pour la méditation de l’Ascension, etc.).

Enfin, il est d’usage de méditer sur le mystère de la Trinité en récitant les trois premiers Ave du chapelet.

Précisons encore que le chapelet, qui est évidemment une prière mariale, est aussi, profondément, une prière christologique, puisqu’il nous permet de méditer bon nombre de scènes de la vie de Notre-Seigneur (ce qui nous ramène à mon récent article sur le culte marial).

 

NB: J’ai utilisé les expressions traditionnelles de Credo, Pater et Ave, mais il va de soi que l’on peut aussi bien dire les prières correspondant en français (Je crois en Dieu, Notre Père et Je vous salue Marie) – ou dans toute autre langue!

Comment réciter le chapelet?
4.6 (92.43%) 37 votes