Comment peut-on communier lorsqu’on est allergique au gluten?

L’allergie au gluten est une affection de plus en plus fréquente (ou de mieux en mieux connues), qui touche une forte proportion de la population (autour de 600 000 personnes, en France, sont plus ou moins allergiques).

Or, la matière du sacrement de l’Eucharistie, est constituée de pain, donc de blé, donc de gluten.

Certains ont voulu commercialiser des hosties sans gluten, mais ces hosties ne peuvent être validement consacrées. Un prêtre peut consacrer une hostie partiellement privée de gluten, mais non une hostie totalement privée de gluten (sans lequel il ne peut y avoir panification).

En revanche, il est possible de communier au Précieux Sang (si l’allergie est trop sévère, il faut consacrer, à côté du calice, dans lequel communie le prêtre, et dans lequel il met une petite parcelle de l’hostie consacrée, un autre calice pour la communion de la personne concernée).

Comment peut-on communier lorsqu’on est allergique au gluten?
Notez cet article