Comment expliquer que seul le Père connait le Jour et l’Heure?

Jésus étant Dieu, pourquoi dit-il aux disciples : « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul » (Matthieu 24:36), comment comprendre ce verset ?

C’est en effet un verset très mystérieux, qui a déclenché des discussions sans fins entre théologiens. Il est à rapprocher de 1 Co, 24-28 : « Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous ses ennemis. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort, car il a tout mis sous ses pieds. Mais quand le Christ dira : ‘Tout est soumis désormais’, c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui aura soumis toutes choses. Et, quand tout sera mis sous le pouvoir du Fils, lui-même se mettra alors sous le pouvoir du Père qui lui aura tout soumis, et ainsi, Dieu sera tout en tous. » Est-ce à dire, que le pouvoir du Christ est limité ? Limité dans le temps ? Certains l’ont interprété ainsi et ce genre de versets a alimenté les hérésies qui nient la divinité du Christ, comme l’arianisme ou l’adoptionnisme.

A notre sens, Mt 24, 36 montre qu’il y a bien des Personnes dans la Trinité, avec leur personnalité singulière, et qu’elles ne sont pas interchangeables. Chacune a son rôle, différent de celui de l’autre. Comme le Père est l’origine et qu’il génère le Fils (et « spire » l’Esprit Saint, du terme « spiration »), cela explique sa place prépondérante.

En tous cas, c’est un verset capital pour illustrer que la Trinité est bien présente, à sa façon, dans l’Ecriture et que ce n’est pas une invention de conciles postérieurs.

Répondre