Comment Dieu peut-Il naitre d’une femme?

Comment Dieu peut-il naître d’une femme ? (Jésus = Dieu : naquit de la Vierge-Marie)

Cette fête de l’Immaculée Conception est un beau jour pour répondre à cette question. Cette question n’est pas la même que celle de la conception virginale – c’est-à-dire comment le Christ est né d’une vierge – mais une bonne part de la réponse est commune. Nous renvoyons donc à nos trois articles « Conception virginale » (https://www.reponses-catholiques.fr/conception-virginale-dans-la-bible-13/ et les deux suivants), qui développent plusieurs points théologiques de notre réponse.

Le point de départ de cette question est plutôt : comment Dieu peut-il être un homme ? Car, à partir du moment où Il s’incarne en homme, il faut bien qu’Il naisse de quelque part et personne ne nait autrement que d’une femme.

Ce que les chrétiens croient, c’est que Dieu, après avoir fait Alliance avec un clan, celui d’Abraham, puis s’être révélé et avoir donné sa Loi à un Peuple, Moïse et les Hébreux au désert, a voulu aller plus loin dans son Alliance. Cela ne suffisait pas. Il s’est révélé lui-même de la façon la plus concrète possible, en devenant un homme comme nous que tous ses contemporains pouvaient voir, entendre, toucher.

Son enseignement a aussi été donné « en direct », et non plus seulement par la médiation de la Loi et des prophètes. Ceux qui l’entendaient avaient un accès immédiat à ce qu’Il a à nous dire, pouvaient lui poser des questions, discuter avec lui etc. Par les évangélistes, ce dialogue entre Jésus-Christ vrai Dieu et les hommes, est devenu transmissible au monde entier.

Enfin, Dieu n’a pas donné seulement un enseignement et une Loi. Il n’a pas seulement conclu une Alliance avec ceux qui le suivent. Il s’est donné lui-même, ce que les théologiens appellent « l’auto-communication de Dieu ». Et comme le dit le dicton enfantin, « un cadeau, quand c’est donné c’est donné, quand c’est reprendre, c’est volé ». Son don a été total, puisqu’il a été jusqu’à prendre le risque – et le risque était avéré – d’être donné aux hommes jusqu’à sa propre destruction. Comme un enfant à qui on ne reprend pas le jouet qu’il casse parce qu’il est bien à lui. L’image nous permet peut-être de ressaisir l’acte d’amour fou qu’a fait le Seigneur Jésus et que des formules trop entendues à la messe n’arrivent plus à rendre : le Créateur de l’Univers s’est donné à sa créature jusqu’à son propre anéantissement.

Pour en revenir à la Vierge Marie, elle une femme, et de ce point de vue, Dieu s’est donné totalement à elle aussi : une mère a tout pouvoir sur son petit bébé et à l’enfant qu’elle élève. Par conséquent, de sa conception à sa mort, Jésus, vrai Dieu et vrai homme, a été donné aux hommes.

Marie nous dit cependant autre chose : elle est celle qui, préservée du péché, a donc été en capacité de répondre à chaque instant de sa vie à ce don et à le rendre possible, par sa disponibilité radicale. Elle est l’illustration de la seule réponse qui vaille à ce don absolu de Dieu : nous donner à lui totalement en retour. Souvenons-nous en quand nous expérimentons dans notre vie : elle est entre les mains du notre Créateur et Sauveur et elle le sera à l’heure de la Résurrection.

Comment Dieu peut-Il naitre d’une femme?
4.1 (82.86%) 7 votes