Comment aimer en vérité dès 15 ans ?

Cette belle question me laisse perplexe. Il me semble parfaitement légitime (et sain!) qu’un jeune (ou un éducateur) se la pose. En revanche, il est bien difficile d’y répondre de façon générale.

Je ne saurais trop vous encourager à en parler à un éducateur éprouvé ou à un directeur spirituel.

Je peux tout de même donner quelques pistes de réflexion. Tout d’abord, il faut noter que l’amour dès 15 ans est, bien sûr, possible, puisque bien des couples qui nous ont précédés ont été formés de tout jeunes gens.

Cependant, notre période est différente: j’observe qu’alors que les jeunes sont poussés à se comporter en adultes de plus en plus tôt (je pense à la mode des “lolitas”, mais aussi au fait que bien des jeunes sont livrés à eux-mêmes dans le monde de plus en plus complexe des télécommunications, ou encore à une gestion de l’argent parfois hors de saison…), la maturité affective et psychologique est, elle, de plus en plus tardive.

Selon moi, aimer en vérité signifie profondément aimer en adulte. Non pas, bien sûr, qu’un enfant ne soit pas capable d’amour; mais un enfant n’est pas capable d’amour conjugal. Et aimer en adulte signifie, entre autres, être capable d’assumer cet amour dans toutes ses dimensions – je crois que le meilleur “test” pour savoir si l’on est prêt à “aimer en vérité” est de se poser la question de savoir si l’on est prêt à accueillir un enfant, fruit de notre amour solide et durable. Dans le cas général, en France, peu de jeunes en sont capables. Ce qui ne signifie pas que l’on ne peut pas rencontrer le “grand amour” à 15 ans, mais ce qui signifie que l’on ne peut pas vivre encore pleinement le grand amour et qu’il faut donc prendre le temps de faire mûrir cet amour… Plus on est jeune, plus le temps d’approfondissement des fiançailles est utile.

Enfin, je voudrais attirer votre attention sur un dernier point: pour aimer en vérité, il faut être soi-même “construit” – ce qui se vérifie, en particulier, à sa capacité à être seul. Je ne crois pas du tout à l’amour dont la motivation cachée serait en substance: toutes mes copines sont “accompagnées” et moi, comme je suis chrétienne, je veux que ce soit pour la vie. C’est très bien de vouloir que ce soit pour la vie, mais vouloir ne suffit pas. Encore une fois, un amour “en vérité” est un amour d’adultes, donc de personnalités construites, capables d’affronter la vie.

Comment aimer en vérité dès 15 ans ?
Notez cet article