Christianisme et acte conjugal

Question: Existe-t-il des pratiques purement chrétiennes pour les relations sexuelles?

C’est plutôt dans le sens inverse qu’il faudrait poser la question. En effet, on connaît des pratiques sexuelles contraires à la morale chrétienne; en revanche, la pratique chrétienne est, en réalité, une pratique conforme à la loi naturelle (étant entendu que les relations sexuelles dans le cadre du mariage chrétien dépassent infiniment la loi naturelle, puisqu’elles sont pratiquées dans le cadre d’un sacrement et qu’elles sont donc intimement liées à la grâce du sacrement).

Pour faire simple, ce qui est contradictoire avec la morale chrétienne, ce sont des pratiques sexuelles qui ne mettent pas en présence deux personnes d’égale dignité s’unissant dans le cadre d’une relation à la fois unitive et ouverte à la vie. L’acte conjugal, pour porter toute sa signification, doit, en effet, impliquer un don de soi radical des deux époux. Contrairement à ce que fait mine de croire notre époque, il n’y a pas d’amour “en CDD”: sans la fidélité, sans le don irrévocable, sans ouverture à la fécondité, l’acte conjugal est amputé de l’une de ses dimensions nécessaires.

Christianisme et acte conjugal
2.7 (54%) 10 votes