Cheveux mouillés au baptême

Dans cet article, https://www.reponses-catholiques.fr/questions-sur-la-non-validite-du-bapteme/ il est dit que le baptême est valide si l’eau ne touche que les cheveux. Si vous regardez bien, tous les manuels disent au moins que c’est douteux voire invalide… Pour que le baptême soit certainement valide, il faut que l’eau, versée en quantité suffisante pour qu’on puisse dire que le futur baptisé est lavé, coule sur la peau, de la tête ou d’une autre partie importante du corps si impossibilité de baptiser sur la tête, prononçant les paroles “N., je te baptise au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit” tandis que l’eau doit toucher la peau EN MÊME TEMPS que les paroles de consécration. Pourriez-vous donc effacer cet article, au moins le corriger….?

« Tous les manuels disent au moins que c’est douteux voire invalide ». « Tous les manuels » ? Lesquels ? Et des manuels de quoi ? La théologie sacramentaire ne se réduit pas à des manuels et demande un profond discernement pastoral des ministres en charge, évêques, prêtres ou diacres selon le sacrement. Avec l’afflux de catéchumènes adultes, en particulier, la pastorale du Baptême ne se contente pas d’appliquer un mode d’emploi. Elle doit les préparer dans la Tradition de l’Eglise à des parcours de vie et des situations très compliqués et le ministre administrant le sacrement ne va pas simplement lire une notice. Par ailleurs, si c’est « douteux », ce n’est pas pareil qu’invalide. Il y a, au minimum, matière à discussion. Que l’auteur de la question produise des éléments tangibles, cela fera avancer la réflexion.

En outre, un cheveu, ce n’est pas waterproof. L’auteur de la question peut-il apporter la démonstration que, si les cheveux sont touchés, le crâne ne sera pas mouillé ? Ou le cou ou le visage en cas de cheveux longs ? Car, encore une fois, les cheveux n’étant pas étanches, il nous semble difficile de dire qu’aucune autre partie du reste du corps, la tête en particulier, ne sera pas mouillé.

Il nous arrive de publier un correctif à l’un ou l’autre de nos articles, ou encore des précisions transmises par un lecteur. Mais nous n’allons certainement pas le faire avec des objections aussi vagues… Quant à effacer un article, sûrement pas si quelqu’un qui a autorité dans l’Eglise pour le faire ne l’exige pas (cela nous donne l’occasion de rappeler au passage que nos deux recueils de réponse Cent réponses catholiques, https://www.les4verites.com/produit/cent-reponses-catholiques, et Cent nouvelles réponses catholiques, https://www.les4verites.com/produit/cent-nouvelles-reponses-catholiques, ont tous les deux candidaté pour obtenir, puis reçu le nihil obstat et l’imprimatur de notre diocèse).

Cheveux mouillés au baptême
5 (100%) 2 votes