Catholicisme et avortement

Les catholiques peuvent-ils être favorables à l’avortement, le pratiquer et le conseiller?

Il y a trois questions contenues dans une :

  • « Les catholiques peuvent-ils être favorables à l’avortement ? » => non
  • « Le pratiquer » ? => non
  • « Le conseiller » ? => non.

Le refus de l’avortement est un principe de l’Enseignement de l’Eglise depuis au moins les Pères apostoliques, par exemple dans la Lettre à Diognète (fin Ier siècle/début IIe siècle). Cela a toujours été une constante du Magistère. Parmi la foultitude des textes qui l’attestent, citons une encyclique contemporaine, Evangelium vitae de St Jean-Paul II. C’est un des points non-négociables, tels que les a définis Benoît XVI et le Pape François l’a rappelé à plusieurs reprises, allant jusqu’à affirmer que « l’avortement est une horreur ».

Le lecteur pourra se référer à certains de nos articles connexes :

Catholicisme et avortement
4.8 (95%) 8 votes