Catéchuménat

Je ne suis pas baptisé moi même, mais depuis quelque temps je me sens poussé vers cette religion. J’ai acheté ma bible, une bible d’étude. Les mots me touchent. Je commence à prier et je sens une réponse. Cela m’apporte beaucoup de réconfort en ce moment, dans une période de ma vie difficile. Je commence à penser au baptême. Mais je me demande comment procéder ? A qui dois-je m’adresser ? Je me pose des questions quant à la cérémonie ? Puis-je être seul ? Dois-je nécessairement inviter ma famille? Qui sont en majorité non croyants.

Tout d’abord, nous sommes très heureux pour vous d’avoir entendu cet appel du Seigneur et de vous être mis en route. Puissiez-vous persévérer pour Le suivre. Nous en rendons donc grâce à Dieu et allons prier pour qu’Il vous accompagne.

Il est bien sûr tout à fait possible à un adulte de demander le baptême dans l’Eglise catholique. De plus en plus le font, 4000 cette année. Pour cela, il faut un temps de préparation dit de catéchuménat, qui dure le plus souvent deux années scolaires. Cela peut sembler long mais vous faites en à peine plus d’un an et demi (si on enlève les mois d’été) ce qu’une enfant fait en plusieurs années de catéchisme! En effet, le soir de Pâques au terme de ce parcours, les catéchumènes sont baptisés mais reçoivent aussi la Première communion et, souvent, la Confirmation. Trois sacrements d’un coup, donc!

Pour cela, vous pouvez vous rendre dans votre paroisse, c’est-à-dire l’église catholique la plus proche de chez vous (vérifiez bien qu’elle soit catholique, et non protestante, orthodoxe ou évangélique. Ce que nous disons n’est valable que pour l’Eglise catholique. Les autres confessions chrétiennes baptisent aussi mais leur rituel et leur organisation peuvent être différents)

A la paroisse, vous pouvez faire part de votre désir à une personne à l’accueil ou à un prêtre. Ils vous diront ensuite quoi faire, s’ils sont une équipe de préparation au baptême dans la paroisse, ce qui est le plus souvent le cas, ou à plusieurs petites paroisses. Le mieux est de venir à la fin d’une messe, c’est le meilleur moment pour arriver à parler au prêtre. Vous pouvez bien sûr aussi téléphoner ou envoyer un email.

En général le diocèse donne déjà des renseignements et des personnes à contacter sur son site. Vous pouvez aussi commencer par celui de votre lieu de vie.

S’agissant de votre famille, un baptême est normalement un acte public, lors d’une cérémonie ouverte à qui veut y venir lors de la Vigile pascale (le samedi soir avant le dimanche de Pâques). Mais rien n’oblige à en parler à votre famille pendant tout votre temps de préparation, ni de les inviter le jour de la cérémonie, ni d’en parler après. Les personnes issues de cultures où les chrétiens sont gravement persécutées et qui prennent de grands risques en se préparant au baptême sont aussi accompagnées tout spécialement dans la plus grande discrétion. Le baptême peut même être privé si elles craignent pour leur vie. Vous êtes donc assez libre là-dessus.

Que le Seigneur vous soutienne et vous garde!

Catéchuménat
5 (100%) 1 vote