Morale ou éthique ?

Dans les milieux où l’on se pique de penser, de réfléchir aux questions sérieuses, on parlera d’« éthique », tandis qu’on abandonnera la « morale » à l’obscurantisme dépassé de l’Église (la fameuse et horrifique morale « judéo-chrétienne »). On observera …