Animaux de compagnie

chiens

Question: Retrouverons-nous nos animaux de compagnie après notre mort, auprès de Dieu ?

Dans la tradition chrétienne, seuls les êtres humains ont une âme au sens spirituel du terme, donc immortelle. Les animaux sont simplement animés par le souffle de vie et c’est, justement, ce qui disparait avec la mort (c’est la distinction entre animus et anima chez st Thomas d’Aquin et la scolastique). Le Christ s’est incarné en homme et la résurrection ne concerne que les êtres humains.

Pour autant, l’histoire du salut depuis la Genèse montre que Dieu a créé le cosmos – et donc les animaux – comme de « bonnes » choses (« Dieu vit que cela était bon », ainsi que le scande le chapitre 1 de la Genèse). Saint Paul, par exemple dans la Lettre aux Romains, chapitre 8 verset 22, évoque « la création tout entière » qui « gémit dans les douleurs de l’enfantement ».

Le salut ne concerne pas seulement l’homme, mais aussi l’ensemble du cosmos. D’autres textes, comme l’Apocalypse dans ses derniers chapitres 21 et 22, montrent, un cosmos transfiguré. En ce sens, l’ensemble du cosmos et des êtres qui le peuplent sont concernés par le salut de Dieu. Ce sont ces types de textes qui ont permis de fonder la réflexion de l’Eglise sur l’écologie. Mais cette écologie est toujours « humaine » pour être réelle (voir, en particulier, Caritas in veritate de Benoît XVI et Laudato si du Pape François).

Animaux de compagnie
3.5 (69.09%) 11 votes