Aider les pays pauvres et luxe

Bonjour, je voudrais savoir comment vous faite pour demander aux d’aider les pays pauvres et vivre dans un tel luxe? Jesus est mort sur une Croix en bois. le chemin qu’il nous a montré c’est la simplicité, l’humilité…etc. Ma question est quel votre état conscience quand vous êtes face à la Croix à genoux entrain de prier et en même temps vivre dans un tel luxe?

Pas facile de répondre à cette question car 1) nous ne savons pas vraiment à qui elle s’adresse et 2) nous ne savons pas à qui nous demanderions d’aider les pays pauvres. Il manque manifestement un mot.

1° Sur le fait de demander – à qui que ce soit – d’aider les pays pauvres, nous le faisons parce que c’est le devoir de tout chrétien. C’est un impératif de charité qui se trouve dès l’Ancien Testament et il s’adresse à tous, riches ou pauvres… Car il y a toujours plus pauvre que soi et même les SDF s’entraident parfois. Le Christ et ses apôtres eux-mêmes, bien que menant une vie modeste, aidaient les pauvres. Nous l’avons relu lors du Triduum pascal dans l’Evangile de Jean : les disciples pensent que Judas quitte la Cène pour aller donner quelque chose aux pauvres (Jn 13, 29). Il y a, par conséquent, toujours un pays plus pauvre que le sien, surtout vu de France.

En outre, en cette période de pandémie, les pays pauvres auront beaucoup plus de mal (on voit le mal que les pays européens ont malgré leurs moyens) que nous à faire face à l’épidémie et les aider, c’est aider l’humanité entière. Le coronavirus frappe riches et pauvres.

2° Qui sont les personnes qui, selon la question, vivent « dans un tel luxe » ? La question est posée sur notre site, donc le plus logique est qu’elle s’adresse aux rédacteurs de www.reponses-catholiques.fr. Nous ne connaissons pas l’auteur de la question. Comment connait-il notre mode de vie et selon quels critères évalue-t-il ce luxe ? Parce que, si c’est un « tel » luxe, c’est par rapport à un référentiel. Quel est-il ? Ou alors par rapport au luxe de qui ? L’auteur de la question souhaite-t-il comparer nos fiches de paye, déclarations de revenu, l’attestation Loi Carrez de notre logement avec les siens ? « Ne jugez pas et vous ne serez point jugés » (Mt 7, 1).

Rappelons tout de même au passage que nos rédacteurs sont bénévoles et que les consacrés parmi eux se sont engagés à suivre les conseils évangéliques de pauvreté, chasteté et obéissance.

3° Peut-être n’est ce pas à nous que la question s’adresse mais alors à qui ? Un évêque ou un cardinal ? Mais lequel ? Le Pape ? Qui vit très simplement dans la Maison St Marthe et roule en Fiat ? Le curé de l’auteur de la question qui est rémunéré au SMIC ? Des ordres religieux qui vivent « dans le luxe » ? Lesquels ? Les Franciscains ou les Missionnaires de la Charité de Ste Mère Teresa ? Ou des laïcs chrétiens, mais là aussi, faut-il comparer leur train de vie avec celui de leur accusateur ?

On le sait, aider les pays pauvres est une question de justice sociale et, in fine, de paix, comme l’a expliqué St Paul VI dans son encyclique Populorum progressio déjà en 1968. C’est la meilleure façon pour permettre à leurs ressortissants de vivre dignement chez eux, et par conséquent le meilleur remède à l’émigration anarchique et à ses effets délétères. La Doctrine sociale de l’Eglise a toujours affirmé que le premier droit en matière de migration, c’est de ne pas émigrer. En ces temps de COVID-19, c’est une opération de santé publique planétaire.

Après cela, chacun peut aussi examiner sa vie pour voir s’il ne peut pas vivre avec plus de sobriété et de simplicité, ainsi que partager davantage avec les plus pauvres. D’autres pays ou « de la porte d’à côté », comme dit le Pape François.

Aider les pays pauvres et luxe
4 (80%) 1 vote