Adam et Eve

Question: La science a démontré l’évolution de la vie sur terre et on sait que l’homme provient de toute une évolution. La religion catholique fait toujours référence à la création d’Adam et Eve. N’y a-t-pas nécessité d’éclaircir cela, de justifier ce maintien?

Je crois que la question provient du fait que l’on distingue encore trop mal le registre de la science et le registre de la foi (et même de la philosophie). Les sciences naturelles peuvent nous éclairer sur la constitution physique de l’homme; elles ne peuvent pas nous dire ce qui fait que l’homme est une créature spécifique, essentiellement distincte des animaux.

On peut observer la proximité génétique des hommes et des grands primates; on peut même – encore que cela soit, scientifiquement, beaucoup plus hypothétique – essayer de dessiner des espèces d’arbres généalogiques pour repérer d’où vient l’espèce humaine. Mais on ne peut pas mesurer, on ne peut pas disséquer, ce qui fait que l’homme est homme, à savoir son âme et son esprit.

Quand l’Eglise continue à parler d’Adam et Eve, elle ne prétend pas clore le débat scientifique sur les origines de l’homme. Elle attire l’attention sur un point qui a peu à voir avec la science, qui dépasse même les compétences du philosophe. Elle attire donc l’attention sur un point de foi: l’homme est le sommet de la Création, voulu par Dieu pour lui-même et pour aimer librement son Créateur. Et, forcément, le passage du grand primate sans âme à l’homme est un passage brutal: soit on a une âme capable d’aimer librement son Créateur, soit on n’en a pas.

Bref, on peut à la fois croire, dans la foi, que Dieu a créé Adam et Eve, un premier couple d’hommes d’où sortent tous les hommes (doués d’une âme, d’une intelligence, d’une liberté, spécifiques à l’humanité), tout en pensant aussi, cette fois dans le registre scientifique (et, dans ce registre, on ne fonctionne pas par affirmation définitive, mais par hypothèse, validation, puis, éventuellement, remise en cause et nouvelle hypothèse, plus englobante que la première), qu’Adam et Eve ont eu des “ancêtres” génétiques, plus ou moins primates, plus ou moins hominidés, mais non hommes!

Adam et Eve
4.7 (93.33%) 3 votes