Acupuncture

Est-ce que l’acupuncture est autorisée par L’Église catholique?

Tout ce qui peut soigner et guérir est autorisé, à condition que cela ne provoque pas plus de mal par ailleurs. Ce mal peut éventuellement être spirituel, même si un bien corporel ou psychologique en résulte. C’est pour cela que toutes pratiques d’occultisme, de magie même blanche, et d’appel à des sagesses manipulant des forces spirituelles ne venant pas de Dieu sont fermement condamnées par l’Eglise, quand bien même elles seraient efficaces.

Il en résulte que l’acupuncture utilisée comme une médecine alternative en vue de guérir, pourquoi pas. A condition qu’elle ne soit pas imbriquée dans une spiritualité non chrétienne, en l’espèce d’origine confucéenne ou taoïste.

Plus largement, l’appel à des méthodes issues des sagesses orientales ou de spiritualités non chrétiennes, ou encore athées militantes, est un sujet de débat dans l’Eglise. Peut-on faire du yoga, de la méditation en pleine conscience ou autre en tant que chrétien ? Peut-être, avec une grande prudence, si cela n’implique pas des pratiques spirituelles qu’il faut bien qualifier de païennes. Autrement, dit, des exercices de yoga pris comme une gymnastique, peut-être, toute le discours spiritualisant qui va avec, non. La ligne de crète est donc difficile et il vaut peut-être mieux s’orienter vers des pratiques ne posant pas question : pourquoi ne pas (re)découvrir l’oraison carmélitaine ou ignacienne, avec, elles aussi, leurs exercices corporels, plutôt que de méditer sur du vide ?

De même, Freud était athée. Donc toute théorie psychanalytique rejetant a priori la dimension spirituelle de l’être humain et son ouverture à une transcendance est à proscrire. Cela n’empêche pas que des psychothérapeutes et des psychanalystes chrétiens, cela existe et que ces méthodes peuvent vraiment aider les personnes.

Acupuncture
3 (60%) 6 votes