À quoi sert le pape ?

Pas à grand-chose, selon Staline, puisqu’il ne dispose d’aucune puissance militaire ! Pourtant, l’empire communiste s’est effondré et le pape continue à remplir son rôle dans l’Église catholique et dans le monde. Alors ?

Ses fonctions sont nombreuses. Considérons pour l’instant uniquement, celle qu’il remplit dans l’Église. Il est difficile de nier aujourd’hui, même en dehors de l’Église catholique, qu’une fonction particulière a été confiée à Pierre, au sein du groupe des apôtres. En témoigne l’évangile selon saint Matthieu : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirais mon Église… Je te donnerai les clés du Royaume des cieux… » (Mt 16, 18-19). tout découle de cette parole de Jésus.

L’image de la pierre angulaire (la clé de voute) ici, du pasteur ailleurs (Jean 21, 17), et d’autres encore, contiennent en germe cette idée : il faut, parmi les disciples du Christ, quelqu’un qui exerce le ministère de l’unité. La communauté purement spirituelle est un phantasme, parfois dangereux. Les Actes des Apôtres, récit des premiers temps de la communauté chrétienne, développent dans la pratique les conséquences de la volonté de Jésus vis-à-vis de Pierre. Cela ne s’est pas fait sans tâtonnements, mais le fait n’a jamais été sérieusement contesté dans les premiers temps de l’Église (Galates 2, 11 et suivants). Les débats n’on pas manqué sur les modes d’exercice de la fonction, comme en témoignent saint Ignace d’Antioche (mort vers 110) ou saint Irénée (mort vers 200), mais le principe n’a jamais été mis en cause par l’ensemble de l’Église antique.

Abbé Hervé Courcelle Labrousse

À quoi sert le pape ?
5 (100%) 1 vote